Edito #04

3 novembre 2009

Il pleut des cordes, des expos, des rencontres et des films. Commençons par les films. La liste est longue. Cela fait une actualité plate mais abondante, et grâce à Frédéric Moreau – coming from Chamonix –, nous évitons la noyade. La meilleure précipitation vient des States. Clones amène en France Bruce Willis ; acteur des tous les automnes de l’empire nord-américain. Enchaîner par Jennifer’s Body, c’est chasser la dépression par l’anticyclone Cody, de son vrai nom Brook Busey-Hunt.

Il pleuvait déjà samedi 31 à l’ouverture de l’expo de Wang Bing. Le cinéaste tenait bon dans la cour de la Galerie Chantal Crousel, 10 rue Charlot dans le 3eme. La cigarette au bec, il expliquait que la version de Fiengming, chronique d’une femme chinoise proposé par la galerie parisienne, – tous les jeudis jusqu’au 3 novembre de 20h à minuit – n’est pas celle qui nous a tenu pendant 3h20 collés aux fauteuils du FID 2008. Elle dure 40 minutes de plus. Une version non-censurée ?

Non, chers complotistes, le cinéaste a simplement décidé de réintégrer les hésitations de Mme Fiengming ; hésitations éliminées dans le montage « court », pensé pour le cinéma. Dans cette nouvelle version, l’illusion d’une narration sans incertitudes laisse la place à un témoignage « réaliste ».
À voir. À voir aussi L’homme sans nom, étrange western-documentaire où Bing filme un homme qui a choisi de vivre dans une grotte, loin des ancienne et nouvelle Chine. Nous y reviendrons. Une dernière notation atmosphérique. Un vent d’auteur est en train de souffler sur nos écrans : Mia Hansen-Love, Claire Denis. Notre prévision du jour : beau temps sur tout Paris, orage dans nos parages. En attendant, nous n’avons pas oublié Irène, petite tempête qui risque de cavaler pas mal dans les salles A&E. Un bulletin plus précis est en court, qui devrait être publié demain soir. Notre service a déjà lancé l’alerte : attention, avant-ringardise. Sortez couverts.

par Rédaction
mardi 3 novembre 2009

Accueil > actualités > éditos > Edito #04