JPEG - 141.3 ko
spip_tete

Pour bien donner idée du film, il faut d’abord raconter la salve d’applaudissements qui accompagna l’intégralité du générique de fin à la Quinzaine des Réalisateurs lors du dernier festival de Cannes : le public debout, cercle tourné vers le centre, Guillaume Gallienne et auprès de lui, Aurélie Filipetti de la République Française. Le mélange du respect porté spontanément à un comédien estampillé Comédie Française, et du plaisir qu’il y avait à avoir vu cet artiste se comporter en clown accessible pendant deux heures, rendit le public fou d’amour.

Le film reconstitue, au sens policier du terme, l’épanouissement sexuel de Guillaume G. Guillaume au pensionnat, à l’armée, en boîte gay (apparition de Reda Kateb en dragueur indélicat, pas mal ; plus tard de Diane Krueger en proctologue fille de nazi – encore moins délicate). Ce qui retient l’attention, c’est le portrait de la mère, Melitta Gallienne, interprétée par Guillaume Gallienne de la Comédie Française. Il y a quelques années, Joann Sfar avait bien proposé à Charlotte Gainsbourg de jouer son père et celle-ci avait dû refuser ; l’idée était suffisamment belle pour mériter d’être concrétisée un jour.

On renifle le plaisir du comédien des planches tenant à jouir de toutes les possibilités offertes par l’image enregistrée. Effets spéciaux (Gallienne maman et Gallienne fiston dans le même plan), super-raccords entre les époques (sur le mouvement, l’expression…), montages parallèles, apparitions et disparitions… Pour le reste, le film semble n’exister que pour son twist final, où il puise la justification de tout ce qui le précède, sorte d’excuse à sa trivialité.

Malgré cela, le film n’en est pas moins touchant par moments, comme peut l’être par mégarde une chanson de Véronique Sanson. D’un sentimentalisme tellement épais qu’il en retrouve du charme, une sorte de poésie du lourdingue. Venant d’un Comédien-Français en représentation devant Madame la Ministre, c’est le moins qu’on pouvait attendre.

par Camille Brunel
mercredi 20 novembre 2013

Les garçons et Guillaume, à table! Guillaume Gallienne

France ,  2013

Avec : Guillaume Gallienne, Guillaume Gallienne, et Françoise Fabian

Scénario : GG

Durée : 1h26min.

Sortie : 20 novembre 2013.
© 2011 INDEPENDENCIA

Accueil > actualités > Maman au ministère