Théorie / critique

Ce titre désigne tant le lieu d’un échange que l’abîme d’une séparation : théorie et critique sont deux pratiques distinctes et en même temps indiscernables. On a l’habitude de ranger sous la première ce qui relève du système, de la méthode, du paradigme, bref, toutes les opérations de généralisation ; sous la seconde, les analyses locales, les commentaires précis, les opérations, inverses, de singularisation. L’articulation de ces deux logiques est le point aveugle de toute pensée du cinéma, à la fois le lieu de son origine infiniment répétée et la couche toujours masquée par le discours, comme si toute réflexion ne pouvait revenir sur les conditions de sa propre existence. Car, c’est une évidence, toute critique s’appuie sur une théorie comme toute théorie s’ancre dans des analyses critiques. Mais, dans ce va-et-vient continu, le fondement de l’échange est occulté, un peu comme dans la fable sur l’œuf et la poule. Cette série voudrait questionner les modalités de la circulation entre ces deux pôles, interroger ce qui informe la critique et ce qui forme la théorie : tâche nécessaire pour un journal qui doit bien se retourner sur l’espace qui organise son discours. Question simple : comment est-ce que cela fonctionne ?

Qu’est-ce qui permet de dire ceci, de penser cela, de juger ainsi ? Mais à cette question archéologique, nulle réponse, même « compliquée », ne peut apporter satisfaction. L’échange incessant impose encore sa règle tragi-comique : on ne saurait répondre à cette question générale que par une série d’analyses partielles et disjointes. Drame de la série, qui, à la différence du système, est forcée de toujours repousser le moment de son achèvement. Beauté de la série, qui, à la différence du système encore, se fonde sur la loi de toute pensée, le mouvement infini. Hegel au pays des sitcoms.
La réflexion à venir se penchera donc objets – livres, mais aussi vidéos, émissions, interventions – qui prennent des films pour objets de leur discours. Certains récents, brûlants encore de leur actualité, d’autres plus vieux, parfois oubliés, qui viendront nous rappeler les modalités d’un discours autre que le nôtre qui constitue pourtant une des couches du sol sur lequel se déploie notre pensée. Chaque objet tracera ainsi le chemin singulier d’une réflexion, d’une articulation spécifique entre les problèmes, entre critique et théorie ; et, à défaut de faire converger les routes, on espère pouvoir au moins les voir se croiser

Accueil > séries >Théorie / critique