0 | 15 | 30 | 45 | 60 | 75 | 90 | 105 | 120 | ... | 270

Le Hobbit : la désolation de Smaug

vendredi 13 décembre 2013

Peter Jackson a-t-il simplifié à outrance l’œuvre de Tolkien ? Quoiqu’il en soit, il aurait pu simplifier davantage pour les autres, coincés dans une impression d’auto-référence permanente et de géopolitique bizarre (le nucléaire iranien semble s’inviter dans le discours des orques). Périple plutôt amusant, puisque les personnages sautent d’une attraction à l’autre (les tonneaux dans les torrents Walibi, l’accrobranche), dommage qu’il y ait des dialogues. Et la splendeur de la Terre du Milieu ? Et les effets spéciaux ? Il y a une séquence finale dans les forges d’un château, bien fichue, comme on dirait d’une bimbo qu’elle peut l’être. Jackson est peut-être le seul vrai zombie de l’histoire. 3.4

LS, CB