Mal tourné

Qui a aimé voir un chimiste cancéreux ruer dans les brancards ira sur la Toile suivre en toute illégalité la saison trois de Breaking Bad.

Las ! Elle n’est pas tournée, elle est en rémission. Elle se prépare en grand secret tandis que la première est adaptée en France (sous quel titre ?).

Pour tester la mémoire des fans – et intriguer les autres – voici quelques-uns des moments qui m’ont le plus plu.

Le héros fait un grand pas
dans la carrière du crime.
Il a passé le costume.
Il lance une rumeur assassine
sur son principal concurrent.

Son jeune maître en trafic
est devenu son disciple,
mais il tient mal la drogue,
il s’affole pour un rien.
(Là, ce n’est pas lui,
mais sa vision par la fenêtre.)

Ce garçon agité trouve
en la personne de sa logeuse
une petite amie charmante.
Elle se montre assez rigoureuse.
(Trop.)

Pendant ce temps, aidé par son épouse (non :
pour une fois la famille petite-bourgeoise
n’est pas la panacée), le héros fait
une exaltante expérience de la solitude.

par Pierre Alferi
vendredi 15 janvier 2010

Tous droits reserves
Copyright